Moi, citoyen-ne, je veux savoir d’où vient la dette publique belge, de quoi elle est faite, si elle est légitime ou non.

Parce que je pense que :

  • Les mesures de "rigueur budgétaire" prises par le gouvernement au détriment de la population ne sont pas justes.
  • L’austérité ne constitue pas la solution à la crise mais, au contraire, elle est le meilleur moyen d’enfoncer les Etats dans la récession.
  • La crise économique et sociale qui frappe les populations d’Europe est due aux dérives de la finance, aux politiques néolibérales en place et non à une mauvaise gestion de la part des pouvoirs publics.
  • Les revenus du capital et les banques sont insuffisamment mis à contribution et aucune régulation efficace n’a été mise en place depuis la crise financière de 2008.
  • Une enquête approfondie, transparente et contrôlée démocratiquement, permettrait de faire la lumière sur l’endettement de la Belgique et de distinguer la part que la population doit réellement rembourser.
  • Le gouvernement belge doit ouvrir le livre des comptes à la population.

Pour toutes ces raisons, j’adhère au principe d’un audit citoyen de la dette publique belge.

Je soutiens les organisations porteuses de la campagne(1) pour qu’elles mènent à bien ce projet et souhaite être tenu-e informé-e des suites concrètes de la campagne.

Soutenez la campagne !
@

Vos données ne seront utilisées que dans le cadre de cette campagne.


(1) Le CEPAG, le CADTM, la FGTB wallonne et la FGTB Bruxelles.